Mes derniers avis :

Mes derniers avis :

mercredi 29 mai 2013

La Déclaration : l'histoire d'Anna


La Déclaration : l'histoire d'Anna
Gemma Malley


__ Quatrième de couverture :

Après le succès des derniers Hunger Games, le peuple de Panem est impatient de retrouver Katniss et Peeta pour la Tournée de la victoire. Mais pour Katniss, il s'agit surtout d'une tournée de la dernière chance. Celle qui a osé défier le Capitole est devenue le symbole d'une rébellion qui pourrait bien embraser Panem. Si elle échoue à ramener le calme dans les districts, le président Snow n'hésitera pas à noyer dans le sang le feu de la révolte. À l'aube des Jeux de l'Expiation, le piège du Capitole se referme sur Katniss... 

Une lecture qui fait réfléchir...

__ Ce livre était dans ma PAL depuis un moment, C'est à l'occasion d'un lecture commune avec math-en-book que je l'ai sorti de ma PAL. Et maintenant que je l'ai lu, je ne sais pas trop quoi en penser. Je pense que je suis encore un peu bouleversée par ce que je viens de lire. Je ne peux pas dire que ce fut une lecture belle ou agréable, parce que j'ai trouvé cette histoire vraiment dure. J'ai dû mal à mettre des mots sur ce que je viens de lire. Ce monde dans lequel vit Anna est horrible... J'avais l'impression que le communisme était revisité ! Ça nous permet une réelle prise de conscience sur le monde qui nous entoure, et on se rend bien compte que la liberté est un privilège dont on ne réalise peut-être pas toujours l'importance.

__ Il est vrai que l'intrigue est longue à démarrer, mais ça ne m'a pas gêné. Durant les quelques longueurs du début, l'auteure prend le temps de nous expliquer le monde dans lequel on entre, elle nous explique d'où vient la fameuse Déclaration. J'ai trouvé ça plutôt intéressant.

__ C'est pour moi la dystopie la plus travaillée, la plus recherchée et la plus troublante que j'ai lu jusqu'à présent. L'auteure nous envoie dans un monde vraiment crédible, mais dans lequel personne n'aimerait vivre. Elle crée des personnages détestables, voire terrorisants. Je pense à Mrs Pincent évidemment, mais à tous les adultes en général. Puis également aux pauvres Surplus. Ils sont horribles entre eux ! Je pensais qu'ils s'entraideraient, mais alors pas du tout, c'est chacun pour sa gueule (excusez mon vocabulaire). Les seuls personnages que j'ai apprécié ce sont Peter, les parents de Anna et à la rigueur Mrs Sharpe (et encore...).

__ Venons en au personnage de Anna, notre héroïne. J'ai vraiment eu du mal à la cerner. Je l'ai trouvé assez paradoxale. Je m'explique. Lorsqu'elle écrivait dans son journal intime, je trouvais qu'elle avait des réactions vraiment matures, voire trop matures pour son âge (elle n'a que 14 ans). Puis dès qu'elle reprenait son rôle de Déléguée, qu'elle se remettait à se soumettre à Mrs Pincent, elle perdait toute sa maturité, elle ne pensait plus qu'à elle et n'avait plus aucun sentiment pour ses camarades. Elle ne regrettait même pas ses gestes après ! Alors certes elle s'est faite laver le cerveau, mais j'ai vraiment du mal à l'excuser. Puis le pire : c'est le temps qu'elle prend pour ouvrir les yeux sur ce que lui dit Peter ! Alors là, ça m'a vraiment énervée... Pour moi, Anna c'est comme la bonne élève du premier rang à l'école qui ne supporte pas qu'on lui dise qu'elle a tord.

__ Autre détail qui m'a dérangé : la violence. Je trouve qu'il y en a un peu trop, qu'à certains passages on s'en serait bien passé et qu'elle devenait donc inutile, voire caricaturale. Ça m'a plutôt gêné cet amas de violence.

__ Pour conclure ce fut une lecture intéressante, une histoire vraiment bien pensée, bravo à Gemma Malley pour son imagination. Je pense que c'est une dystopie à mettre entre les mains de tous, peu importe votre âge. Je ne suis pas prête d'oublier ce livre, si j'ai l'occasion je lirai la suite, mais pas tout de suite, après ça j'ai besoin d'une histoire plutôt tranquille, sans prise de tête. Et n'oubliez pas : la liberté est précieuse.
__________________________________________________________________________________________________________________________________________


A l'occasion de cette lecture commune, math-en-book et moi-même avons décidé de se poser des questions l'une à l'autre sur le livre pour rendre cette lecture commune plus vivante. Voici les questions qu'elle m'a posé :

• Anna rêve de désert pour surmonter la difficulté de Grange Hall. Et toi dans quel lieu aurais-tu aimé te retrouver dans tes rêves ?
Si je me mets à la place de Anna, je pense que j'aurais aimé me retrouver au fin fond de la campagne, perdue, libre de mes faits et gestes, là où personne n'aurait pu me retrouver. Vous savez, cette campagne tellement perdue que même sur une carte on a du mal à la localiser. Loin de tout, et libre de faire ce qui me plait sans avoir la moindre crainte.

• Préférerais-tu une vie éternelle sans enfants ou une vie normale avec des enfants ?
Sans la moindre hésitation : une vie normale avec enfant. Une vie éternelle ? Pour quoi faire ? Au bout d'un moment on doit sérieusement s'ennuyer. Et puis sans enfant, je ne vois pas l'intérêt de la vie. Je préfère être mortelle mais libre de faire ce que je veux, et notamment d'avoir des enfants, plutôt que de vivre éternellement en finissant par ne plus savoir quoi faire de cette éternité.

• Comment interprètes-tu le papillon sur la couverture ?
D'après moi, ce papillon représente l'envol de Anna. Si on regarde bien, on voit que les ailes du papillon se trouvent dans le dos d'Anna, ce qui prouve qu'elle va s'envoler, vouloir s'enfuir de Grange Hall et enfin avoir accès à la liberté. Je trouve cette métaphore du papillon très réussie.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire