Mes derniers avis :

Mes derniers avis :

mercredi 26 décembre 2012

L'appel de l'ange

L'appel de l'ange
Guillaume Musso


__ Quatrième de couverture :

New York. Aéroport Kennedy.
Dans la salle d'embarquement bondée, un homme et une femme se télescopent. Dispute anodine, et chacun reprend sa route. Madeline et Jonathan ne s'étaient jamais rencontrés, ils n'auraient jamais dû se revoir. Mais en ramassant leurs affaires, ils ont échangés leurs téléphones portables. Lorsqu'ils s'aperçoivent de leur méprise, ils sont séparés par 10000 kilomètres : elle est fleuriste à Paris, il tient un restaurant à San-Fransisco.
Cédant à la curiosité, chacun explore le contenu du téléphone de l'autre. Une double indiscrétion et une révélation : leurs vies sont liées par un secret qu'ils pensaient enterrés à jamais...

Du bon Musso !

__ Encore un Musso, et oui. Le cinquième roman je crois que je lis de cet auteur. Quand on aime, on ne compte pas ! Bref. Une fois de plus, j'ai adoré. L'histoire est bien trouvée, bien que un peu "tirée par les cheveux" à mon goût. Mais une fois lancé dans l'intrigue, impossible de s'en décrocher. C'est bourré de questions auxquelles on veut des réponses. On veut savoir pourquoi Jonathan est passé de la célébrité à l'anonymat du jour au lendemain. On veut savoir pourquoi Madeline a abandonné son ancienne vie (et pourquoi elle s'est retrouvée avec un fiancé totalement sans intérêt !). Et bien sur, on veut savoir ce qui est arrivé à Alice.

__ Les deux personnages principaux - Jonathan et Madeline - sont très attachants. A la fin du livre, on aimerait savoir un peu plus comment leur histoire va évoluer. Mais Musso laisse le lecteur se faire sa propre fin, ce qui n'est pas plus mal. J'ai juste eu un peu de mal avec le personnage de Danny. Il est censé être un personnage important quand même, mais finalement je l'ai trouvé assez inutile. A la fin du livre, lors de la course poursuite, il ne fait rien, il ne bouge pas un orteil. Franchement, il aurait pu un plus se bouger pour Alice quand même... Surtout qu'Alice ce n'est pas n'importe qui pour lui. En parlant de Alice, quel personnage touchant ! J'ai presque pleuré pour elle, très courageuse après l'enfer qu'elle a vécu. La course poursuite dans New York pendant les cinquante dernières pages est excellente ! Impossible de refermer le livre ! Personellement je me suis surprise à encourager Jonathan à autre voix aha !

__ Pourquoi je ne mets pas L'Appel de l'Ange en coup de cœur ? Et bien tout simplement parce que je suis un peu restée sur ma fin. A chaque fois chez Musso, on a des fins inattendues, et je m'étais habituée à ces fins imprévisibles (que j'adore). Mais cette fois-ci, la fin est plutôt "banale". Alors quand j'ai refermé le livre, je me suis dis "c'est tout ?". Certes pourquoi pas, mais j'aurais aimé quelque chose d'autre. D'après moi, c'est comme un "tournant" dans l'écriture de Musso. Malgré ça, ça reste un très bon livre, mais différent des Musso précédents.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire