Mes derniers avis :

Mes derniers avis :

vendredi 28 décembre 2012

Cosmétique de l'ennemi



Cosmétique de l'ennemi
Amélie Nothomb


_ Quatrième de couverture :

"Sans le vouloir, j'avais commis le crime parfait : personne ne m'avait vu venir, à part la victime.
La preuve, c'est que je suis toujours en liberté."
C'est dans le hall d'un aéroport que tout a commencé. Il savait que ce serait lui. La victime parfaite. Le coupable désigné d'avance. Il lui a suffi de parler. Et d'attendre que le piège se referme. C'est dans le hall d'un aéroport que tout s'est terminé. De toute façon, le hasard n'existe pas.



_
 
Un Nothomb  comme je les aime ! 

__ J'ai lu ce livre très court (120 pages, écrit gros) sur un coup de tête. J'avais envie d'un livre rapide à lire, alors celui-ci était idéal. Et je ne regrette absolument pas, parce que j'ai beaucoup aimé ! Certes, Amélie Nothomb c'est particulier, soit on aime, soit on déteste. Et moi j'aime.

__ L'histoire en elle-même est toute bête : un homme dans un aéroport qui attend son avion, il commence à lire jusqu'à ce qu'un autre homme s'assoit à côté de lui et commence à lui raconter sa vie. En gros, c'est le mec ultra pénible par excellence. Au départ, il raconte des anecdotes de son enfance sans importances dont on en n'a rien à faire. Puis l'histoire avance, et tout prend un sens.

__ Ce que j'ai aimé dans ce livre, ce sont les deux personnages. Les deux sont pleins de répartie et c'est très drôle. A certains moments, je plaignais tellement Jérôme (le personnage qui attend son avion) ! Je sais ce que c'est que d'attendre des heures dans un aéroport, et dans ces moments là on n'a aucune envie qu'un inconnu vienne nous raconter sa vie. Concernant notre inconnu (je ne vous dirais pas son nom...), au début comme tout le monde je me fichais pas mal de sa vie. Puis vous lisez, et le personnage devient de plus en plus sombre, jusqu'au moment où on comprend tout, où on comprend son but. Et malgré ça, j'ai réussi à avoir de l'affection pour lui, oui oui.

__ La fin du livre est juste surprenante ! Je ne m'y attendais pas du tout. Et j'aime ce genre de chute où l'on reste bouche bée. Pour apprécier ce livre, il faut avoir un humour décalé, parce que si vous n'avez aucun second degré, je pense que ce n'est même pas la peine d'essayer de le lire. Mais chez moi l'humour décalé, l'humour noir, voire sadique, ça fonctionne à tous les coups !

__ Si vous avez déjà lu du Amélie Nothomb et que vous avez aimé, alors vous pouvez foncer sur Cosmétique de l'ennemi, je pense qu'il ne vous décevra pas. C'était le deuxième livre de cette auteure que je lisais, et une fois de plus je suis ravie. Elle a vraiment son propre style, se démarque des autres auteurs, elle est très cultivée et on le ressent à travers ses livres, je passe donc à chaque fois un agréable moment en lisant ses livres.
_

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire